La Bible selon Cochon : Abel et Caïn

Publié le par Le cochon dingue

Eve avait enfanté dans la douleur.
" Dans cette clinique, ils ne  font même pas de péridurales, quels arriérés !"
Elle avait mis au monde deux garçons. Caïn était l'aîné, il voulait être cultivateur et portait la moustache comme son idole, José Bové.
Abel était le cadet. Dès son enfance il s'était intéressé aux petits animaux. Il coupait les pattes des mouches, tronçonnait les limaces et étranglait les chatons. Il s'amusait beaucoup sous l'oeil attendri de Dieu.
Il devint donc éleveur de bétail. Ce qu'il aimait le plus, c'était égorger les brebis et entendre leurs cris stridents déchirer la nuit.

Dieu se prenait pour quelqu'un, il se la pétait grave et demandait des offrandes à tout bout de champ.
Caïn lui donnait le produit de sa terre, de bons légumes biologiques avec le label certifié sans OGM.
Abel lui, offrait à Dieu les nouveaux nés, des petites brebis écartelées sur l'autel de l'allégeance religieuse. Et Dieu était content du sang répandu pour lui.
Un jour, Il dit à Caïn : C'est quoi ces merdouilles que tu oses m'offrir? Regarde le sacrifice qu'a fait ton frère ! Prends exemple sur lui !

Tu parles d'un exemple ! Putain, c'est trop injuste cette histoire ! Pourquoi Dieu préfére les offrandes de mon frère ? Alors que mes légumes ont gagné plusieurs prix dans des foires d'agriculteurs et que ma FrenchPotatoe est si douce et si ferme. Dieu n'est qu'un scélérat et mon frère un sadique sanguinaire, un bourreau d'animaux ! Si ça continue, je vais appeler la SPA !

Malheureusement Brigitte Bardot était partie en vacances avec Bibi phoque. Caïn devait se débrouiller tout seul.
Il proposa à Abel de venir se promener dans les champs avec lui. Puis d'un coup de serpe, il tua son frère.

Plus tard, Dieu dit à Caïn :
- Où est Abel ? On devait se faire un méchoui à midi.
- Je ne sais pas. Suis-je le gardien de mon frère ?
- Qu'as-tu fait assassin ? La voix du sang de ton frère crie du sol vers moi.

Caïn regarda par terre, il était sûr d'avoir bien enterré son frère, mais alors qu'il piétinait le petit monticule, une main jaillit du sol et lui attrapa le pied.
- Arggh, vengeance ! Vengeance !!! Criait Abel plus ou moins mort.
- Crève donc, pourriture communiste !
Caïn sautait sur la main de son frère jusqu'à ce qu'elle rentre dans la tombe, définitivement.

Vous connaissez la suite. Caïn fût maudit pour des générations et  des générations. Ce que ne dit pas l'histoire, c'est que Brigitte Bardot a finalement récupéré le troupeau de moutons d'Abel et qu'ils vivent maintenant heureux à St-Tropez, avec quelques bébés phoques.

A suivre : La Bible selon Cochon. Episode III : L'arche de Noé

Publié dans La Bible selon Cochon

Commenter cet article

Mehdy 14/11/2008 19:30

beeeuh il est où l'arc de Zoé aloooors?

Fabien 11/10/2007 10:46

P'tain, j'aurais parié mes couilles que le 2-2 aurait ramené sa science ;) !Caïn, premier vampire... Pfff... Comme à cette époque la Roumanie n'avait pas encore annexé la Transylvanie, on peut en déduire que déjà en ces temps lointains, les hongrois foutaient leur merde !!!

2 2 09/10/2007 18:47

Au fait, gens de peu de Culture, j'espère que vous n'avez pas oublié que Caïn, un fois maudit, devint le premier des Vampires.
Bon, ok, ça, contrairement à Lilith, c'est pas dans la Torah ni dans les Bibles apocryphes, mais attendez que je trouve quelques feuillets de 3000 ans d'âge, une encre du même tonneau et que j'apprenne l'araméen, et y en a qui seront surpris...

Le cochon dingue 09/10/2007 17:48

Tu oublies le libre-arbitre de l'homme. Si Dieu devait retenir la main de chaque meurtrier, il n'aurait que ça à foutre de ses journées.Je pense en plus que Dieu est un sadique. Ca sera d'ailleurs la conclusion du 43eme épisode de la Bible selon Cochon.

Iyhel 09/10/2007 14:00

Certes mais a-t-elle un2 baignoire, la Bardot ?Quand à Dieu, ce gros malin, il n'avait qu'à retenir la main de Caïn comme celle d'Abraham quelques éons plus tard.