Racolage sur la voie publique

Publié le par Le cochon dingue

15h30, mon client n'est toujours pas là. C'est con, j'aurais dû me décrire pour qu'il puisse me reconnaître. Remarque, s'il a mon cv, il a ma photo. Moi par contre je ne sais pas du tout à quoi il ressemble. Peut-être à ce mec là-bas. Ou peut-être à lui, là.  Il y a un type qui attend au coin de la rue, je vais tenter une approche.
Je m'élance, je souris, il me regarde puis replonge le nez dans son journal. Bon, c'est pas lui...
Je recommence à faire les cent pas. Ah, ça doit être le grand brun qui me dévisage !
- Bonjour...
- Bon.. Bonjour...
Sourires gênés.
- Vous êtes Pierre ?
- Euh...
- Moi c'est Cochon !
- Enchanté !
- On va se prendre un café ?
- Je... euh... D'accord.
- Bon, alors, dites-moi tout ! Vous avez déjà une idée de ce que vous désirez ?
- Désirez ?
- Oui, vous avez bien une idée de ce que vous voulez que je fasse pour vous.
- Hum... Euh... Mais vous êtes... Vous faites... euh comment dire...
- Ne vous inquiétez pas, j'ai beaucoup d'expérience. J'ai l'air jeune comme ça, mais ça fait longtemps que je fais ce métier et j'ai travaillé pour les plus grands. Donc expliquez-moi ce que vous aimez, si vous avez reperé des sites internet qui vous plaisent bien et moi je m'en inspirerais, mais le résultat sera encore mieux, évidemment !
- Je... Je vous fais confiance.
- C'est une bonne chose. Non, parce que les clients sont parfois très chiants, ils ont leurs petites lubies et ils sont persuadés de leur bon goût mais moi je sais que ce qu'ils veulent, ça craint.
- On vous a déjà forcé à faire des trucs que vous n'aimiez pas ou qui vous dégoûtaient ?
- Mais tout le temps ! C'est mon quotidien de faire des trucs que je n'aime pas ! Enfin, je ne vais pas me plaindre, parce que c'est un boulot que j'ai vraiment choisi et j'ai beaucoup de chance quelque part. Cela dit il faudrait que j'en sache un peu plus sur ce que vous voulez, parce que là c'est vague et je n'ai pas l'habitude de bosser comme ça.
- Mais vous ferez tout ?
- Tout ?
- Tout ce que je voudrais ?
- Euh oui... Enfin, ça dépend si techniquement c'est trop compliqué je devrais faire appel à quelqu'un de plus spécialisé.
- Bien sûr, je comprends. Des fois vous vous mettez à plusieurs sur un client.
- Oui, à deux ou trois en général. Mais plus nombreux, ça devient vite le bordel.
- Bien sûr... Bien sûr...
- Donc reprenons, pour l'habillage, vous préférez quoi ? Plutôt des couleurs vives ou pastelles ? Style sobre ? Glamour ?
- Oh, peu importe. Comme vous préférez. Mais ça va me coûter cher ?
- Je me débrouillerai en fonction de votre budget.
- Vous prenez combien en général ?
- 400 € la journée.
- Ah oui, quand même ! Et juste pour une heure ?
- Ca dure rarement une heure vous savez. A moins que ça soit super basique.
- Haha, vous avez de l'endurance apparemment. C'est marrant, à vous voir, on ne dirait pas comme ça...
- On ne dirait pas quoi ?
- Que vous faites ce métier. Je veux dire, vous paraissez si jeune...
- Oui, tout le monde me le dit. Je fais gamine...
- C'est bien ! J'aime beaucoup le style collégienne, ça me fait fantasmer.
- Quoi ?!!! Ah, excusez-moi, mon portable sonne. Allo ? Oui ? Pierre ? Vous m'attendez depuis une heure devant le café ? Mais comment ? Je suis en face de vous... Je... OOOOOhhh... Hééééé... Mais vous êtes qui vous, espèce de malotru ! Vous n'êtes pas Pierre !!
- Mais voyons Cochonne, c'est vous qui m'avez racolé ! Vous faisiez le tapin sur le trottoir !
- Quoi ?!!! Non mais ça ne va pas, vous êtes malade !!!! Ch'ui pas une pute, je suis graphiste pauvre con !

Les rendez-vous d'affaires deviennent de plus en plus dangereux ces temps-ci. A partir de maintenant Je vais sortir avec mon lance-missiles, ça sera plus prudent.

Publié dans Cochon dingue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le cochon dingue 09/03/2008 13:04

Tout ce qui écrit sur ce blog est strictement véridique.Mais pour des soucis d'anonymat et pour ne pas être poursuivie pour atteinte à la vie privée, je suis parfois amenée à modifier des noms, des dialogues, des évènements, des actions et des lieux (rien de bien important, en somme).Croyez-moi, braves gens, je ne dis que la vérité vraie, même que je le jure sur la tête de mes 16 hamsters nains albinos carnivores (qui sont déjà morts, mais ça aussi c'est juste un détail).

Flo Py 08/03/2008 23:52

Oui, ben voilà : comme Fabien, je voudrais carrément connaître la vraie version de la vraie histoire !!!Bisous et à bientôt !

2 2 07/03/2008 22:19

C'EST ENORME !!!

J'ai bien rigolé, en tout cas.

Fabien 07/03/2008 21:47

Je veux connaitre l'histoire exacte !!!