La tour infernale des N

Publié le par Le cochon dingue

Dans la tour UniversalPub, il y a plusieurs niveaux. Au sous-sol, on trouve les stagiaires. A peine un peu de lumière d'un soupirail moisi par l'humidité, des bureaux branlants, des PC peu orthodoxes (tiens, un Amstrad CPC ) et une trentaine de pauvres jeunes grelottant, même en plein mois d'août.
On dit qu'au niveau -2, il y a une centaine de Chinois qui travaillent, vivent, accouchent et meurent là, sans jamais pouvoir sortir. Mais c'est juste une rumeur, personne n'a pu le prouver. Ce sont les cercueils dans l'ascenseur qui m'ont mis la puce à l'oreille.
Au Rez-de-chaussée, il y a les employés normaux, les petits, les minus, les N.
Au 1er, il y a les N+1.
Au deuxième les N+2 (vous suivez ?).
Ainsi de suite jusqu'en haut, mais jusqu'où monte la tour, je n'en sais rien, les nuages et la pollution en cachent la cime. J'imagine que la tour est tellement haute qu'au sommet les N ne savent même plus compter leur nom.

- Bonjour, je suis N+1538999212026265.
- Enchanté, euh... monsieur.

Moi je travaille avec un N du Rez-de-Chaussée. Il s'appelle de son petit nom : N-commercial.
Quand j'envoie une maquette, N-commercial la valide, puis l'envoie à son N+1 puis au N+2, +3, +45, + des milliards et des milliards (je ne sais malheureusement pas compter au-delà).
Vous voyez le problème ? Il y aura forcément un glandu de N pour ne pas aimer ce que j'ai fait ou pour faire chier le N-1 ou le N-2, juste par pur plaisir.
Ainsi je me retrouve à bouger une ligne d'un pixel à droite ou à gauche, à l'infini. Je pense que j'y suis jusqu'à ma retraite, que je vais mourir perdue dans le trou abyssal des N.

N-graphiste me demande : il paraît qu'il y a un N qui n'aime pas la maquette.
- Ah bon ? Quel N ?
- Ben j'en sais pas moi, on ne me dit rien, je ne suis que N-0,5 !
- Demande à ta chef alors, moi je suis juste freelance, je n'en sais rien non plus.
- Mais elle me dira que dalle. Elle se la pète parce qu'elle est N+2.
- Ah... c'est dur la vie...





Publié dans Cochon en agence

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dodue 23/06/2008 11:55

Ça se fait encore ce genre d'organisation hyper hiérarchisée et pyramidale ! C'est quand même beau la vie de free, s'affranchir de toutes ces classifications à la noix. En plus les pauvres stagiaires, ils n'ont même pas de Mac, devoir pédaler pour faire avancer son pauv'PC c'est quand même dur !

Iyhel 21/06/2008 21:41

Bonne idée, Lascaux ça aurait quand même vachement plus de gueule avec tes peintures rupestres !

Cochon 21/06/2008 19:13

Je vais me faire ermite au fond d'une grotte...

GBailley 21/06/2008 15:59

Bah oui c'est ca d'etre freelance ! On n'est N tout court ! Même si on reste à la merci d'un client ! Quelque soit la catégorie socio professionelle le resultat est toujours le meme !Un patron d'une grosse multinationale sera le N-1 de ces actionnaires ...Elle est pas belle la vie ?

Iyhel 21/06/2008 14:30

Ah nan mais chez les fonctionnaires ça n'a rien à voir, c'est une question de qualification au départ, et donc de potentiel de responsabilité hiérarchique (entre autres). À ce jeu-là, dans beaucoup de professions, tu as une classification définie par ta convention collective, avec des échelons suivant tes diplômes et ton expérience ; en général, ça ne sert à rien à part te garantir un salaire minimum assez ridicule par rapport au prix "du marché".Les N-1 et N+4, c'est plus un état d'esprit tu vois...