Le cadavre qui marche dans le grenier II

Publié le par Le cochon dingue

- Tu crois que c’était vraiment une bonne idée de dormir chacun dans sa chambre ?
- Que veux-tu qu’il nous arrive ? Un zombie va venir nous décapiter cette nuit ?
- Mais non, ne me prends pas pour une débile. Je sais très bien que les zombies n’existent pas. Mais les serials killers, hein ? Eux ils existent !
- Si tu entends encore des bruits de pas cette nuit, j’irais voir.
- J’entends des bruits de pas.
- Quoi ? Maintenant ? Ce sont juste des rats dans le grenier.
- NON PUTAIN ! Je te dis que j’entends vraiment des bruits de pas !
- Moi, j’entends rien…
- Tu dis ça exprès pour ne pas aller voir ! Parce que t’as la trouille, en fait !
- Bien sûr que non…
- Alors prends ça !
- Un couteau de cuisine ? Que tu cachais sous le matelas ? Mais t’es complètement barrée !
- Ah ouais ? Tu crois peut-être que la voie de la diplomatie et du dialogue, ça marche bien avec les zombies-fantômes-serial-killers ? Moi, j’ai comme un doute. Vas-y, pars en éclaireur, moi je surveille tes arrières. Mais si jamais il t’attaque, essaye de ne pas mourir trop vite pour que j’ai le temps de m’enfuir.

....................................................

- Il y a quelqu’un ?
- Les monstres sanguinaires et psychopathes ne répondent jamais à ce genre de questions.
- Chuuuuuut… Laisse-moi faire… QUI EST LA ? Nous venons en paix !
- Il y a de la lumière dans les toilettes.
- Quelqu’un doit être à l’intérieur.
- Brillante déduction !
- Je sais que vous êtes dans les toilettes, sortez immédiatement !

C’EST VRAIMENT PAS POSSIBLE DE CHIER EN PAIX ICI !

- Euh… Cécile ? C’est toi ?
- Non, c’est son clone !
- Tu n’as pas respecté le couvre-feu de 22h.
- Dis ça à mes intestins.
- Si tu commences à faire n’importe quoi pendant les tours de garde, on ne va jamais s’en sortir.
- Mea culpa… J’aurais dû te demander l’autorisation de quitter mes quartiers… Néanmoins aurais-tu l’obligeance de ne plus pointer ce couteau sur moi ?
- Hé ! Taisez-vous ! Vous entendez les bruits de pas ?
- Tu ne vas pas recommencer ton délire…
- Non, moi aussi je les entends.
- Tu vois ! Je ne délire pas ! Ca suffit, je prends mes affaires et je me casse.
- Et tu vas dormir où, hein ? Au milieu de la forêt ? On ne loue pas cette baraque une fortune pour jouer à Rahan dans les bois !

....................................................

- Putain… Je hais les vacances avec vous.
- Tais-toi et bouge ton coude, tu me défonces les côtes.
- On est serré, quand même !
- Ben oui, à la base, c’est pas prévu pour dormir à 5.
- Et si on mettait la radio ? On capte Chante France dans ta Kangoo ?
- T’as bien verrouillé les portières ?
- Pour la 700 000ème fois : OUI !
- Il est 4h du mat. JE VEUX DORMIR !!!!
- Je hais les vacances… Je hais les vacances…

Publié dans Cochon dingue

Commenter cet article

Zoridae 28/08/2008 22:09

Oh non ! Alors là je proteste ! Je veux une suite écrite par toi ! Allez-euh !

philtrre 27/08/2008 10:52

de rien :)

Cochon 27/08/2008 10:23

Ah, je sens qu'on s'approche du chef-d'oeuvre cinématographique. A moi la Palme d'Or !Merci Philtre, je parlerai de toi dans mon discours.@ fabien : t'es trop sérieux mec ! Bon allez, fin du concours ;-)Merci à Philtre d'avoir participé !

Fabien 27/08/2008 10:20

Cochon, je pense que ton idée de concours, n'est pas une bonne idée (mais vraiment pas, je t'expliquerai en détail pourquoi dans un mail), et puis ne te pose pas des questions de réalisation, écris ce qu'il te plait...

philtre 27/08/2008 08:29

Ben si c'est pour une vidéo, effectivement, ce ne sera pas facile, ni spectaculaire.Par contre, un complot machiavélique de Cécile qui serait en fait la maîtresse du propriétaire (et qui n'aurait donc qu'une gastro fictive) qui chercherait à semer suffisament de troubles et de suspicions au sein de votre charmant groupe (si soudé) pour un résultat final de vous laissez vous entre tuer.Le but final étant bien sûr de récuperer la magnifique Kangoo.Le véhicule du proprio venant de lacher, saleté de bielle !