La secte de l'Oméga

Publié le par Le cochon dingue

J'avais dit à Tracy, si ça merde on s'en va. Les réunions pseudo-philosophiques où l'on s'interroge sur Dieu et le sens de la vie, j'en ai soupé pendant mon adolescence, maintenant basta !
Je lui avais dit, s'ils sont plus de 10, on se barre !
On était d'accord sur les clauses du contrat, mais quand la communauté Oméga, d'une centaine de personnes au moins, s'est refermée sur nous, il était trop tard pour fuir.

- Tracy, repère la sortie de secours. Quand ils auront le dos tourné, on file à l'anglaise.
- J'ai pas l'impression qu'il y ait d'autres portes... Je le sens mal.
- BONJOUR ! Vous êtes les bienvenues ! Je suis Galdric. Installez-vous, la réunion va commencer.
- Euh... C'est que...
- Ne craignez rien. Ce n'est pas une secte, c'est juste un cercle de discussion sur les problèmes de la vie.
- Tu vois Cochon, c'est pas une secte ! Me chuchote Tracy à l'oreille.
- Tu penses bien qu'ils n'allaient pas nous accueillir en disant "bienvenues dans la secte de l'Oméga, je suis l'adepte chargé du sacrifice des nouveaux-nés et du viol des jeunes vierges !"
- Tu crois ?
- Tracy, tu m'affliges. Heureusement que je suis là pour te tirer de ce mauvais pas, t'es bien le genre à te faire lobotomiser par le premier gourou de pacotille venu.
- Les filles, voici celui qui dirige nos réunions : Mazlum !
- BONJOUR MAZLUM ! Crie la foule en délire.
- Cochon, je crois que tu as raison, c'est une secte ! Il faut se barrer.
- Non attends, c'est intéressant. Prends-le d'un point de vue journalistique. Et puis franchement, il est pas mal le petit gourou ! Vraiment charmant et très charismatique.
- Tu plaisantes ! Tu viens de me dire qu'il fallait se méfier.
- Bonjour mesdemoiselles ! Je me présente, Mazloum...
- Enchantée Mazloum, moi c'est Cochon. J'avais tellement hâte de rencontrer le si beau, musclé et viril (ces biscottos sont tous à vous ?), le si érotique et troublant gourou de la secte.
- Mais euh... non, pas du tout... Je je dirige juste les débats mais je ne suis pas gourou et notre groupe n'est pas une secte.
- Allez, soyons sérieux... Vous avez bien des locaux ?
- Oui...
- Vous faites des séminaires dans des châteaux...
- Oui... Je ne vois pas très bien où vous voulez en venir.
- Vous faites des séances de relaxation parfois.
- Ca arrive.
- Avec des massages ?
- Euh...
- En tant que gourou, vous avez plusieurs femmes et des tas d'enfants.
- Mais non, je suis marié et je suis les préceptes de Jésus. Je m'efforce de ne pas m'écarter de son chemin.
- Oui, enfin bref. Donc vous abusez de vos adeptes !
- Mais pas du tout !
- Même pas un peu ? Pour me faire plaisir ?
- Cochon, t'es en train de t'enfoncer et tout le monde nous regarde... Me souffle Tracy.
- J'arrive pas à croire à ce manque de franchise de leur part ! L'intronisation s'avère plus complexe que prévu.

Chers amis, nous allons maintenant tous nous recueillir ensemble dans la même prière ! Joignez vos mains, demande le gourou à l'assemblée, et sentez l'amour qui s'introduit en vous et déverse sa chaleur brûlante.

- Pfff... Que de la parlotte... Les sectes, c'est plus ce que c'était ! Je t'avais prévenue Tracy, on ne peut vraiment pas leur faire confiance...

Publié dans Cochon dingue

Commenter cet article

sarah 20/10/2008 11:55

Et un Boboon plein d'herbes aromatiques, un gâteau au chocolat à la poudre d'amandes, un livre de Yourcenar, Rilke ou Christiane Singer, un amour pas raisonable, le chant d'un merle à la tombée du jour, une pluie d'orage sur un jardin, un chien qui sourit, l'odeur de cornichon dans le cou des bébés... :-)

Cochon 20/10/2008 11:18

STOOOOP !!! N'en dis pas plus, j'ai horreur des discussions sur les pieds moisis !

gautier 19/10/2008 22:02

tiens! c'est curieux...moi, je fais ça entre mes orteils.plus pratique.

Cochon 19/10/2008 12:24

C'est bien ça, le macramé ! Le sens de ma vie, c'est la culture de moisissures sur fromages, et en particulier sur les camemberts Président. J'ai déjà une belle collection.

sarah 19/10/2008 11:25

je propose de creer un atelier de fabrication de sens de la vie "maison". Jesus, c'est bien mais un peu racis. Ca fait 2008 ans qu'il est le sens de la vie de millions de personnes, alors le pauvre, on pourrait peut être lui foutre un peu la paix et le laisser pioncer à la droite du seigneur (désolé Francis mais là tu déconnais un brin à piquer la chaise du fiston). Moi j'ai fait le sens de ma vie en macramé décoré avec des boulettes de pâte à sel. La vache, je suis hyper fière. Je l'ai mis en photo sur ma page Facebook... D'un coup je me sens quelqu'un!