La bête tapie dans l'ombre

Publié le par Le cochon dingue

La cuisine de Deudeu et Lili est dans une dimension parallèle, dans un autre espace-temps. Il y a là-bas une concentration d'énergie négative, d'électrons libres tous ligués contre moi. Il se passe un truc très spécial que je ne comprends pas, mais tout ce que je sais, c'est que dans la cuisine de Deudeu et Lili, quelque chose tapi dans l'ombre réclame ma mort.

Pour tout vous dire, je ne suis pas contre les expériences culinaires, mais parfois un simple oeuf au plat me suffirait largement. Alors quand Deudeu me propose son pain, ses cookies et autres armes de destruction massive faites maison, j'ai souvent une légère appréhension.

Mais samedi, tout devait bien se passer. C'est difficile de mourir à cause d'une fondue savoyarde. A moins de confondre le vin blanc avec de l'acide sulfurique, je ne risquais pas grand chose.

La fondue avait l'air inoffensive. Elle bloblotait tranquillement des bulles de fromage et sentait bon mon enfance.

A la première bouchée, je me suis dit : putain, elle arrache sa mère ! Mais les autres mangeaient voracement comme si de rien n'était.

A la deuxième bouchée, j'ai senti un spot sur ma langue. Puis 2, puis 15, puis 153, apparus en quelques secondes.

A la troisième bouchée, ma langue devenue obèse était sur le point de faire exploser ma mâchoire et déchausser toutes mes dents. J'avais juré de ne formuler aucune critique. Mon amitié avec Deudeu en dépendait.

Ché trés bon, ai-je articulé dans un effort surhumain.

Putain de chose tapie dans l'ombre de la cuisine, tu m'as bien eue. Je vais crever ici, étouffée par ma langue, sans pouvoir appeler au secours.

- Reprends de la fondue, Cochon !
- Bien Chûr !
- Tu aimes ?
- Ché tout bonnement délichieux...
- Tu as bonne mine en tout cas !

J'ai bonne mine, tu parles. Je suis cramoisie parce que je ne respire plus ! C'est normal que je vois ma vie défiler ? Et le tunnel avec la lumière au bout, c'est normal ?

Quand l'alien est sorti de ma bouche, tout le monde a crié d'effroi. Mais c'était juste ma langue. Aux urgences, les chirurgiens ont bataillé contre les tentacules gigantesques. Moi, je ne me rappelle plus, c'est ce qu'on m'a raconté. Dans mon cerveau asphyxié, il n'y avait plus rien, rien, que du noir. Et la bête tapie dans l'ombre de la cuisine qui riait aux éclats.

Publié dans Cochon dingue

Commenter cet article

Brad Pitt 30/11/2008 16:54

Ow, funny, je comprends today pourquoi ma Angie elle grosse bouche, peut-être à cause de le fondue ! Owned. Bon courage pour le guérison vers petite bouche, cochon.

2 2 24/11/2008 10:40

Précisons tout de même qu'en une demie-heure ils se sont dissipés.
Et que les verres de vin blanc que j'ai bu n'ont pas fait empirer mon état. Je pencherais plutôt pour le sel du fromage et éventuellement quelques substances méphitiques contenues dans la chose... mais tellement bonnes...

Cochon 23/11/2008 23:42

Je ne peux pas croire que je fais une allergie au fromage... C'est peut-être le vin blanc de la fondue (j'espère).
Deudeu aussi a eu plein d'aphtes sur la langue, donc il devait vraiment y avoir quelque chose de louche (oui, je sais Sarah, c'est la Substance :-))

Iyhel 23/11/2008 22:41

Arf, si une allergie m'interdisait le fromage, je crois qu'il ne me resterait plus qu'à me laisser mourir de faim. Ou alors je mourrais d'overdose une bonne fois pour toute - déjà que je continue à me gaver de noix alors que ça m'irrite grave le gosier...

sarah 23/11/2008 18:30

Ecomagnets, tu veux un coup de pied aux fesses? C'est quoi ces manières? Comme si on n'avait pas assez de pubs à la gomme partout!!! J'hallucine total grave. Je suis graphiste et je veux pas de tes magnets. Na.