Mais où est Cochon? La vérité 2

Publié le par Le cochon dingue

Elle plonge doucement ses orteils douloureux dans l'eau claire et froide. A quelques dizaines de centimètres de la surface, des galets bordés d'anémones et d'oursins captent la lumière. Un petit bernard l'ermite extirpe son abdomen d'une coquille de bulot rose pour adopter le capuchon d'un bic en plastique. Il est sept heures du matin, le soleil se lève sur Dubrovnic. Lorsque l'avion l'a déposée à 5 heures, sur la piste déserte et minimaliste de l'aéroport, elle n'a d'abord pas compris où elle se trouvait. S'arrêtant, interdite, sur la passerelle, elle s'est tournée vers l'hôtesse en articulant difficilement :
-Euh... Are you sure that this is New York ? La greluche péroxydée l'a fixée de son sourire de barbie avec au fond des yeux une vague lueur d'inquiétude.
- I was supposed to have a six hours direct flight to New York. I don't understand... are we finally stopping over somewhere ?
Sur la passerelle, la gourdasse a accentué son sourire bête en écarquillant les mirettes. Puis elle a émis un petit gloussement inquiet en minaudant un « Yesse, yesse, thanke you for choosing Gluk Air. Good bye !» accompagné d'un petit signe d'adieux crispé. Ensuite Cochon a senti qu'on la poussait dans le dos, et dans un vent de panique assez net, la porte a claqué et l'avion est reparti aussi sec en écrasant trois valises et un aiguilleur... Elle, elle est restée interdite en haut de la passerelle.

Foutue, foutue, foutue compagnies low cost. Elle aurait dû se méfier des bolinos avariés servis au cours du vol. Ca fait au moins vingt ans que personne ne bouffe plus de bolinos, rien que ça aurait dû lui mettre la puce à l'oreille. Elle a serré son manteau et traversant la piste, la nuit s'éclaircissant, elle s'est enfoncée dans l'aéroport désert...

Posté par Sarah, autre gardienne des clefs


Publié dans l'Histoire de Cochon

Commenter cet article

Zoridae 04/03/2009 10:01

hihi ! Génial !

sarah 02/03/2009 11:54

l'enquête n'a pas mené très loin, j'ai perdu sa trace sur la plage... ma piste fumante se noie dans l'adriatique. Elle aura certainement trouvé un pédalo pour renter, ça va juste prendre un peu de temps...

marie-georges profonde 01/03/2009 20:56

Bien joué, détective Sarah ! Pauvre Cochon perdue à Dubrovnic...