De l'exhibitionnisme amoureux

Publié le par Le cochon dingue

Petit resto près de Beaubourg. Lumière tamisée et ambiance cosy. Avec Britany, on parle de relations amoureuses compliquées. Attablé en face de nous, un jeune homme boit des yeux sa compagne.

- Tu as vu le couple, là ? Regarde comment le type passe sa main délicatement dans les cheveux de la fille.
- Oui... Il est très doux.
- Et comment il lui embrasse la main !
- Et pas que la main...
- Ils se regardent comme s'il n'y avait plus qu'eux au monde.
- Ils ont l'air très amoureux.
- Oui...
- Tu veux que je te dise, moi, ça me révolte !
- Pareil. Je trouve ça dégueulasse, limite répugnant.
- Ils pourraient aller exhiber leur bonheur ailleurs !
- A croire que leur but dans la vie c'est de nous gâcher la nôtre.
- T'inquiète, à mon avis, ils n'ont pas encore couché. On rira bien après ! HAHA !
- Hé, t'as pas l'impression qu'on fait un peu vieilles mégères aigries ?

Le portable de Britany a sonné.
- Coucou chéri... Oui... Oui... Mais non, je t'avais dit que... Pfff... Quelle mauvaise foi... Arrête, tu m'énerves... Je t'en avais parlé ce matin ! Bon, on verra ça tout à l'heure. Ouais c'est ça. Salut !
- Qu'est-ce qui se passe ?
- Rien. Il m'exaspère... mais c'est pas grave.

Comme pour nous narguer, devant nous le couple riait, les yeux pétillants d'amour, de tendresse et de complicité, dans un étalage de bonheur totalement indécent.

- Et eux sont toujours en train de se bécoter.
- Toujours.
- Ca ne durera pas longtemps...


Publié dans Cochon dingue

Commenter cet article

Saint Pingouin 27/10/2009 10:34


Je confirme, d'après mes expériences moisies, ça ne durera pas longtemps. Parce qu'il se drogue, qu'il va la tromper, la larguer, revenir avec elle, la retromper, elle va devenir dépressive, le
larguer, il va aller faire sa vie ailleurs, et elle sera encore plus déprimée, jusqu'à ce qu'elle apprenne qu'il est en prison pour viol.
Moi, je tape le manchot en préventif, comme ça je suis sûre que ça va durer (quoique avec mon article du jour, je pense qu'il ne va pas m'accueillir à bras ouverts à midi...).

Bon faut que je retourne bosser, même si après mon troisième café du matin mon cerveau ne s'est toujours pas remis en marche...

Bizz et glaçons


Cochon 20/10/2009 00:07


De rien !
On m'appelle aussi maître Capello.


Anne-Cath 19/10/2009 23:36


J'aurais juré qu'exhibitionnisme ne prennait qu'un "n"! Merci Cochon, je me coucherai moins bête dans 5 minutes!


Cochon 19/10/2009 10:36


Oui, il y en a qui ne savent pas se tenir en public ! ;)


Monsieur Poireau 19/10/2009 07:10


C'est dégoutant ce coulis d'amour qu'ils donnent à voir dans ce restau, beurk !
:-))