Jéjé, le killer de moustiques

Publié le par Le cochon dingue

Depuis que mes proches savent que je recherche des Jérôme pour mon agence de rencontres (cf épisode précédent), les propositions pleuvent :

"Tu sais, je connais un Jérôme célibataire. Bon, il a 90 ans, mais il en fait 10 de moins !".
Génial...

A l'agence, Betty n'était pas en reste :
- Il paraît que tu recrutes des Jérôme ? J'en ai 3 à te proposer.
- Je te préviens, je ne prends pas les grabataires. Maintenant je procède à une sélection.
- Les miens sont en parfaite santé et sexuellement ils assurent.
- Comment tu le sais ?
- Ben, j'ai couché avec eux, voyons !
- Excuse-moi, question idiote... Tu sais Betty, je n'accepte que des gens sérieux qui cherchent une vraie relation amoureuse.
- Mais c'est le cas !  Jérôme1 voulait même se marier avec moi !
- Avec toi ? Quelle idée bizarre...
- Je l'ai rencontré il y a 5 ans. Tu l'aurais vu, beau comme un dieu, et avec une musculature tellement sexy... Il avait une façon de gonfler ses biceps et de faire tournoyer pendant des heures sa... chose... comment on dit déjà ?
- Sa bistouquette ?
- Mais non, t'es vraiment une obsédée sexuelle, toi. Sa tapette à moustiques !
- Sa tapette à moustiques ?
- Oui, parce qu'on était en Camargue et qu'il y avait énormément de moustiques. Lui, c'était le champion de la tapette. Entre 3000 et 15000 moustiques écrasés par jour. Pas mal, non ?
- Effectivement... En fait il passait son temps à ça ?
- Oui, c'était son hobby. Il a même décidé d'en faire son métier. Dans le village tout le monde l'appelait "Jéjé, the mosquito's killer". Ca en jetait ! Il avait une putain d'aura. Un peu comme John Wayne, tu vois.
- J'imagine.
- Le seul problème c'est que justement il ne quittait pas sa tapette. Au début j'aimais bien quand il me tapait les fesses avec. Mais je me suis rendue compte que parfois il y avait des cadavres de moustiques qui restaient scotchés à ma peau.
- Betty, je crois que ça ne va pas le faire avec Mosquito's killer. Pas assez romantique...
- Alors on passe à Jérôme2 ?
- Franchement, s'il est comme Jérôme1, ce n'est pas la peine...
- Mais pas du tout. Jérôme2 est plus intello, doux, à l'écoute, serviable, généreux.
- C'est quoi qui cloche alors ? Il ressemble à Quasimodo ?
- Non, il a beaucoup de charme, il est assez viril et protecteur.
- Tu dépeints l'homme parfait, là. Il a forcément un défaut, une tare cachée, un vice !
- Ben non, je ne vois pas. A moins que le fait qu'il soit prêtre pose un problème ?
- Devine...
- Je te trouve beaucoup trop étroite d'esprit.
- Tu me proposes un massacreur d'insectes et un homme qui a fait voeu de chasteté, excuse-moi de faire la fine bouche !
- Ok, t'énerve pas, il reste toujours Jérôme3.
- Non, pitié Betty, j'abandonne cette stupide idée d'agence de rencontres pour les Jérôme.
- Tu préfères les Patrick ? J'ai couché avec 9 Patrick, tu veux que je te les décrive ?
- Ni les Patrick, ni personne. C'est fini !
- Je te comprends. Les hommes sont souvent très décevants. Que penses-tu d'une agence matrimoniale pour lesbiennes ? Je suis sortie avec quelques femmes qui pourraient être très intéréssées. Ce concept pourrait cartonner. Hé ! Reviens ! Je vais te raconter ! D'abord il y a Huguette...

 

Noir.

Publié dans Cochon dingue

Commenter cet article

lolita 27/04/2010 13:20



"Lui, c'était le champion de la tapette (...) - Oui, c'était son hobby. Il a même décidé d'en faire son métier. Dans le village tout le monde l'appelait
"Jéjé, the mosquito's killer". Ca en jetait ! Il avait une putain d'aura. Un peu comme John Wayne, tu vois.
- J'imagine.
- Le seul problème c'est que justement il ne quittait pas sa tapette. Au début j'aimais bien quand il me tapait les fesses avec. Mais je me suis rendue compte que parfois il y avait des cadavres
de moustiques qui restaient scotchés à ma peau."


warf!! mais où vas tu chercher tout ça!! c 'est le kiff de te lire! Merci pour ces delicieux moments passés à te lire  



Myriam 25/04/2010 01:18



hahaha wi, les filles savent se debrouiller un mec toutes seules c tps-ci  


Mais vous savez cochon, il serait peut-etre interessant de caser des mecs "originaux"  (comme le "tappetteur" de
vitre amie Betty!!), ca aiderait peut-etre les filles a retrouver le chemin de votre agence ;)))))


Cordialement,  



Cochon 24/04/2010 22:57



Thomas : Après vérification, c'est bien Betty qui a pervertit le prêtre et pas l'inverse. Ce dernier s'en est voulu terriblement d'avoir succombé à la tentation, mais grâce à la flagellation il
s'est purifié le corps et l'ame et tout est revenu dans l'ordre. Ouf.


Myriam : J'ai déjà casé 2 Jérôme, c'est pas énorme mais je vais m'arrêter là. Le problème c'est que je n'ai plus aucune fille célibataire en stock, alors même si je tombais sur un filon de Jérôme
de bonne qualité, ça ne servirait à rien. Les temps sont durs...



Myriam 23/04/2010 14:48



hahaha j'adore!! c bien, ca, une agence de rencontres (matrimoniale??)


Et vous avez fini par le trouver au moins ce Jerome???



Thomas 21/04/2010 19:58



Attend, mais donc Betty a couche avec Jerome2, le pretre, si je suis bien...


Mais elle a quel age deja, ta stagiaire ? Oulaa...